L’effet Papillon : Les éléctions

Ce dimanche aura lieu le premier tour des élections présidentielles (et je ne vous apprends rien) mais je tenais particulièrement à vous écrire cet article à ce sujet : IL FAUT ALLER VOTER !

Il y a quelque semaines j’ai reçu la Little Box d’avril et après avoir soulevé la box, je suis tombée sur ce petit papier… Moins d’un A5 mais d’une immense évidence.  L’Effet Papillon… Et je me suis dis, c’est la première année que tu ne parles pas d’élections sur insta. WHATTTT… comment tu as pu passer à coté de ça… puis le temps à pris le pas, mais le petit papier était toujours là a me narguer chaque jour. Bref je suis en retard mais je suis làààà !!!

1. L’effet Papillon et les élections 

Je vous vois venir, vous vous dites OH NON je t’en PRIE Amélia PAS DE PROPAGANDE ! Et vous avez raison. Il n’y en aura pas ici et je ne donnerais même pas mon avis politique. La seule propagande qu’il y aura c’est de tenter de vous convaincre, qu’il pleut qu’il vente ou qu’il neige d’aller voter.

Je vais essayé de faire simple, sans grandes phrases, et me connaissant c’est pas gagné. Mais je vais essayer.

On a la chance d’avoir le droit de vote, il nous faut l’exercer.

Je sais que pour beaucoup ce droit semble suranné, vous êtes désenchantés de la politique, de ces candidats qui ne vous ressemblent pas, et vous n’y croyez plus, voir vous n’y croyez pas. Je sais. Je sais tout ça, et je le comprends. C’est probablement la première année où je suis si peu investie dans les élections, et je crois que ce sentiment de ras le bol profond m’a atteinte aussi. Je ne pensais jamais que ça m’arriverait et pourtant si. Je suis une fervente citoyenne depuis mes 12 ans, et pourtant cette année l’élection m’a perdue, entre des primaires lunaires, des affaires politiques et judiciaires retentissantes. Et toutes ces viles promesses…

Et pourtant je suis là à vous écrire, car j’ai un profond espoir qu’on puisse entrevoir un monde meilleur, et ce ensemble.

J’entend beaucoup de gens dire qu’ils ne vont pas voter dimanche, car ils n’y croient plus, et ce dans une démarche punitive. Mais malheureusement, dans cette démarche c’est eux et les autres citoyens qu’ils punissent. Les voix manquantes font les choux gras des extrêmes, et c’est exactement ce qui s’est passé le 21 avril 2002 avec l’arrivée de Jean-Marie Le Pen au second tour. L’ ABSTENTIONNISME est la plaie même de notre démocratie. Je sais bien que c’est une forme d’action politique,  de ne pas se rendre aux urnes, cependant, c’est un fait, l’abstentionnisme abime la démocratie. Et malgré les douleurs que représentent de voter pour un candidat qui ne nous satisfait pas, il vaut mieux voter que de s’en mordre les doigts. L’abstentionnisme des 18-24 ans lors du référendum sur le Brexit était de 64%… et regardez le résultat de ce scrutin sur toute l’Europe… L’effet Papillon…

Pierre Deprosges a dit très justement à ce sujet

 L’adulte ne croit pas au Père Noël,

Il vote

Je pense donc je suis, dirait Descartes, et j’ai presque envie de direje pense donc je vote. Certes peut être pas avec conviction, mais le simple fait d’aller aux urnes et de choisir le candidat qui vous semble le moins pire c’est déjà mieux que de laisser le pire arriver. Certes il ne sera peut être pas le candidat qui représente ce que vous pensez. Et je sais que pour beaucoup c’est se faire violence, mais la citoyenneté n’est pas toujours une partie de plaisir, et c’est surement là, cet instant clé, ce climax, où le droit devient un devoir. Finalement la citoyenneté c’est aussi ça. Le devoir moral de participer à la vie de notre cité, de notre Nation, et d’entrevoir ensemble une autre société.

J’entend aussi nombre de personnes préférer VOTER BLANC. Je trouve cela profondément citoyen, et remarquable de prendre le temps de se déplacer, un dimanche, de faire la queue souvent, avec des gens pas toujours aimables qui aimeraient que la file aille plus vite, pour exprimer son mécontentement. C’est citoyen jusqu’à la moelle de voter blanc, de dire voila, je suis là j’existe mais je ne me retrouve pas dans vos propositions politiques. Je suis là, mais je ne veux pas de vous et de votre démagogie politicienne qui ne me ressemble pas.

C’est le citoyen de l’extrème le voteur blanc. 

Malheureusement son vote est nul. 

Ou plutôt depuis la loi de 2014, il existe mais ce n’est pas un vote utile. 

Alors on en est la. Le VOTE UTILE. Cette petit enveloppe inscrite République Française contenant votre voix, qui réunit aux votes des autres concitoyens devient UTILE. Cette voix, qui s’ajoute aux autres pour faire pencher la balance. Car chaque voix compte. C’est vu et revu de dire ça mais c’est terriblement vrai. C’est en effectuant tous notre devoir, que la balance penche inexorablement vers une majorité.

J’entend ici  Vote Utile au sens stricto sensu de l’expression : a savoir un vote qui est comptabilisé dans les suffrages exprimés et qui permet notamment de faire émerger une majorité. (plus bas on vous mettra un petit abécédaire des expressions, et notamment la définition politique de vote utile).

Bon je l’évoque rapidement, mais quand je vous incite à voter de manière utile, j’entend évidemment ne pas voter NUL non plus. Une nouvelle fois, les votes blancs et nuls ne sont pas comptabilisés dans les suffrages exprimés, donc certes c’est un acte de citoyen de se mobiliser et de donner son avis mais il ne fera pas émerger un majorité. En un mot vous aurez été contestataire mais vous n’aurez pas mis votre pierre à l’édifice.

Et que dire de plus si ce n’est qu’en ce moment cette édifice, qu’est la Vème République en France, est extrêmement vacillant. C’est pourquoi je vous invite de tout mon coeur à voter pour un candidat plutôt que de vous exprimer contre, ou de voter blanc.

Parce qu’une nouvelle fois c’est l’effet papillon. Un simple battement d’aile de votre part fait pencher la balance. Nous sommes tous des papillons, et c’est cette multitude de battement d’ailes qui nous permettra d’avancer.

ENSEMBLE.

Voter c’est donc un acte, mais c’est aussi un choix. Et c’est justement ce que l’Etat nous propose de faire ce week end. Seulement un choix mérite d’être éclairé pour être sur de prendre la bonne décision qui correspond à ses principes. Je vous mets le lien ICI d’une initiative que nous avons trouvé canon avec Polo, il s’agit de « Lost in élection » une newsletter mise en place par Voxe et My Little Paris qui décrypte les programmes et les propositions des différents candidats de manière totalement apolitique et transparente ou qui explique d’une manière différente l’importance d’aller voter le week end prochain. Si vous êtes perdus, c’est the place to be ! En 10 minutes vous pourrez connaitre les principales positions des candidats pour les thèmes généraux (société, famille, international, finances, égalité Homme / Femme…) et aussi comprendre comment choisir un candidat selon vos convictions quand aucun ne semble initialement sortir du lot.

Voxe est une initiative neutre et transpartisane qui permet de mieux s’informer pour mieux s’engager ! Le site reprend, décrypte et compare les programmes des candidats et réalise une présentation permettant de s’informer en 30 secondes, 2 minutes ou 2 minutes 30.

VOUS ETES LE PAPILLON DE CETTE ELECTION 

(vous avez le droit de me lyncher pour ce slogan mais je l’aime bien cependant)

A ce moment là, vous pouvez vraisemblablement vous faire deux remarques :

  • La première c’est que la tentative première de faire un article court semble être un échec.
  • La deuxième c’est pourquoi attendre aussi longtemps pour publier un article sur un sujet qui me tient tant à coeur et à propos duquel je souhaite vous dire tant de choses ? Et pourquoi avoir tant de choses à dire à propos des élections ?

Je vous présente mes excuses de publier si tard, cet article est en suspend depuis 3 semaines, et chaque soir je m’endormais devant avec la culpabilité intense de ne pas le publier dans les temps. Il est tard mais mieux vaut tard que jamais ♡

2. Mon parcours et mon engagement citoyen

Mes études 

Droit avec majeure sciences politiques et spécialisation sociologie politique et vie politique 😉

Pour moi les élections présidentielles mais même de manière générale toutes les élections me renvoient à ce qui parfois me semble être une autre vie, cette période avant ma société, avant Nymphea’s Factory et Instagram où j’étais étudiante en droit à la Sorbonne.

Je me souviens que je n’étais pas particulièrement enthousiasmée par les matières purement juridique mais alors j’avais une véritable passion par toutes les matières traitant de l’histoire du Droit, de sa mise en place du Moyen Age à nos jours mais surtout par les Sciences Politiques !

Les conseils d’enfants et de jeunes

Cet engagement politique, mais plus au sens « Polis » c’est à dire la cité en grec ancien, cet idée de coexistence de citoyens libres dans un Etat de droit et donc sans le coté partis politiques, ne date pas d’hier car dès le collège j’ai commencé à me rendre au Conseil de la Jeunesse de mon arrondissement. Il s’agit d’un lieu d’écoute et d’expression des jeunes, autrement dit un conseil municipal pour les 12-26 ans. Nous avions des réunions prévues avec des ordres du jours, nous proposions et débattions des projets à mettre en place avec un budget et de véritables pouvoirs d’actions. je suis partisane de l’idée que l’engagement est toujours la meilleure voie et qu’avec du temps et de la persévérance presque tous les projets et idées peuvent être réalisés. Et cette période de ma vie me l’a prouvé plusieurs fois ! Car nous étions jeunes, nous n’étions pas toujours d’accord mais nous étions écoutés et nous avons ainsi mis en place plusieurs campagnes dans Paris pour promouvoir l’accessibilité de la capitale pour les personnes à mobilité réduite, lutté contre le racisme ou les inégalité Homme / Femme, créé un local de plusieurs centaines de metres carrés destinés aux jeunes dans le 13e arrondissement et même organisé un grand colloque avec théâtre participatif et concert au Zenith de Paris en 2005 (j’étais un bébé à l’époque sur scène) !

Pour continuer cet engagement au delà des limites de mon arrondissement, je me suis faite élire au Conseil Parisien de la Jeunesse, puis au Conseil National (souvenirs souvenirs de l’Anacej et de ses congrès où nous formions les plus jeunes et des jeunes adultes aux débats et à l’engagement citoyen).

Ces expériences passées m’ont prouvé à maintes et maintes reprises que l’engagement et les résultats commencent toujours par une prise de position qui ressemble souvent à un acte qui peut sembler dérisoire mais qu’au final aucune action n’est inutile !

Faire partie intégrante du processus électoral 

Je finirais par vous dire qu’une élection c’est aussi une grande organisation. Nous sommes avec Paul, agents de bureaux de vote depuis mes 18 ans. Je suis premier agent ce qui signifie que je suis le plus haut échelon administratif présente dans le bureau, ainsi je poursuis mon engagement politique mais tout en conservant cette exigence de neutralité qui me convient le mieux.

Nous faisons partis des personnes qui vont vous accueillir demain et lors de tous les scrutins à venir, pour vérifier, surveiller, enregistrer et transmettre à la Mairie et aux organismes concernés vos votes et nous sommes notamment les garants de la sincérité du scrutin. Cette sincérité s’exprime notamment par la rédaction d’un procès verbal, grande feuille qui recense les informations essentielles au contrôle du processus électoral. Y sont ainsi stipulés les résultats du bureau de vote mais aussi les éventuels incidents !

Il ne faut pas oublier que le respect du droit de vote, la lutte contre la fraude électorale est possible et extrêmement efficace en France mais grâce à l’intervention et au dévouement de nombreuses personnes.

Mais parfois la grande machine s’enraye et de l’autre côté de l’abstentionnisme et du vote blanc, des personnes cherchant à s’exprimer n’en obtiennent pas le droit. Je pense ici à l’une de mes amies qui à la suite d’un changement d’adresse et malgré avoir appelé maintes et maintes fois le service des élections de sa mairie, n’a pas pu être inscrite sur les listes électorales. C’est en se retrouvant privé d’un droit fondamental qu’on se rend compte à quel point ce qui semble évident est en fait fragile et donc qu’il faut le protéger en l’exerçant lorsque c’est possible !

Je pense aussi aux personnes âgées que l’on voit tout au long de la journée du scrutin qui n’envisageraient pas de ne pas venir et même malgré des difficultés de déplacement où à ma grand mère qui a 99 ans nous a demandé de l’accompagner avec son fauteuil pour qu’elle aille voter !!!

Nous avons la chance qu’en France voter soit un droit et que tout ou tout du moins le maximum soit fait pour que vous puissiez aller voter dans les meilleures conditions donc mobilisez vous, mobilisons nous car c’est la première étape essentiel du changement.

PS : pour celle et ceux qui ne pourront se déplacer, sachez que vous pouvez encore faire une procuration directement en ligne sur le site Service-Public.fr  (uniquement pour le second tour maintenant – je suis désolée du fond du coeur de ne pas avoir sorti mon article avant) puis qu’il faut aller déposer le formulaire soit à votre commissariat ou gendarmerie soit au tribunal d’instance. Souvent ces deux institutions se relaient pour permettre de couvrir le maximum de plage horaire donc maintenant vous savez que vous devez vous exprimer et qu’il n’y à plus d’excuse pour ne pas user de votre droit de vote !!!

Tous aux urnes les nenuflows !

Written By
More from Amelia Nymphea

Clin d’oeil de Bonne Année – The Wink

Mais dis donc je ne vous ai même pas encore écrit mon...
Read More

11 Comments

  • Merci pour cette article passionnant!! Je ne dirai pas qu’il a ete publie trop tard mais a point nomme.
    Bon vote!! Moi je voterai depuis mon pays d’expatriation, l’Angleterre et je ne manquerai cela pour rien au monde.

    Je suis vraiment anxieuse par ces elections… Les francais sont perdus et il y a de quoi.. (vu de loin.. on l’est encore plus). Beaucoup de jeunes ne veulent pas aller voter disant qu’ils iront au deuxieme tour, une fois l’ecremage sera fait… Cependant, beaucoup oubli que si l’un des candidats a 50% des le premier tour.. alors le second tour n’aura pas lieu… Et malheureusement, les personnes des partis plus extreme se seront deplacees. Alors merci de votre temoignage, de me dire qu’en ce samedi soir, je ne suis pas la seule a me trifrouiller la tete.

    desole long commentaire mais je ne commente pas souvent meme si je trouve que vous etes une belle personne, que vous et votre futur epoux sont des rayons de soleil, une bulle de bonheur qui sait rester realiste et nous prouve que non la vie n’est pas rose mais on peut faire en sorte de l’egayer au quotidien.

    • Merci Sophie pour ce magnifique commentaire ! C’est véritablement adorable de pouvoir lire de tel retour et cela d’autant plus pour un sujet qui tiens autant à Amélia ! Merci d’avoir pris le temps de nous écrire car même si nous n’avons pas forcément le temps de tous vous répondre, nous lisons par contre à chaque fois avec émotions vos petits mots qui sont d’adorables caresses !
      Et en ce qui concerne les élections, il ne nous reste plus qu’à espérer que nous ne ferons pas le même erreur que de l’autre coté de l’Atlantique !
      Bonne soirée

  • Je suis secrétaire de bureau également depuis quelques années et c’est là que j’ai vraiment pris conscience de l’importance de voter. Lorsque tu vois des petites mamies qui font l’effort, quoiqu’il arrive, de se déplacer car elles n’ont pas toujours eu ce droit !

    • Bonsoir Claire,
      Je suis tellement d’accord avec toi ! D’ailleurs la grand mère d’Amélia qui a 99 ans nous a spécialement demandé de nous organiser pour l’aider à aller voter ! C’est dans ce genre de cas qu’on se rend compte de la véritable importance du droit de vote !

  • Merci beaucoup pour les explication j’ai pu comprendre beaucoup de choses pour quand j’aurais le droit à participer moi aussi à ces grand événements et c’est trop bien parceque je me sentirais importante a ce moment là. Et c’est trop bien aussi que la mamie à Amélia va voter et bravo a vous pour ce que vous faite vous êtes trop forts Amélia et Paul de faire autant de chose tout le temps (peut-être un jour vous serez meme candidat on ne sait pas). Bonne soirée et bon courage pour demain

  • Bravo pour cet article, Amélia. On y ressent toute la force de ton engagement, et je trouve cela admirable.
    Je suis, moi-même, assesseur ou scrutatrice depuis des années, et il est rare de se trouver avec des « jeunes » (du moins dans ma ville de province), et cela est bien dommage.
    Je me suis impliquée totalement dans l’élection municipales de 2014 et j’avoue avoir aussi une baisse de motivation pour cette élection… mais il est inenvisageable de ne pas voter pour moi !
    Comme tu le dis si bien, il s’agit d’un droit fondamental, pour lequel les générations précédentes se sont battues. Il nous faut donc accomplir ce devoir, ne serait-ce que par respect pour leur combat.
    Merci pour l’explication du vote blanc. J’ai souvent du mal à l’expliquer quand on m’en parle, mais tu m’as donné des pistes à réutiliser.
    Et, pour finir sur une note un peu « rigolote », j’ai envie de vous raconter que, les bureaux de votes, cela peut aussi être un lieu de rencontres. C’est, en effet, en allant dans mon bureau de vote que j’ai appris à mieux connaitre celui qui est devenu mon mari… Tous les scrutateurs nous voyaient finir en couple, et ils ont eu raison ! Depuis, c’est donc notre petite tradition que de continuer notre engagement citoyen.
    Une petite anecdote qui pourra peut-être finir d’en convaincre certains, on ne sait jamais 😉

  • Que d’émotion en lisant cet article ! Bravo pour ces mots justes et pourtant si simples. Et puis c’est bien aussi de nous dévoiler autre chose que les jolies fleurs et l’amour (même si j’adore ces 2 sujets quand ils vous concernent ^^)
    Je me suis sentie heureuse et engagée en faisant ma procuration le WE dernier, alors que je ne sais toujours pas vraiment pour qui voter. On sent que ce vote est important et que tout peut basculer…en tout cas moi demain soir je ne culpabiliserai pas en attendant les résultats, j’aurai fait mon devoir ! enfin en l’occurrence c’est mon papa qui l’aura fait pour moi
    Bisous et bon courage pour demain

  • Bravo pour cet article bien construit et oh combien nécessaire en ces temps où les résultats n’ont jamais été aussi incertains et où l’intention de s’abstenir n’a jamais été aussi élevée. J’ai tout fait pour mobilier les personnes les moins motivées autour de moi et je croise fort fort les doigts pour que nous n’ayons pas de (très) mauvaise surprise demain, ni le 07 mai.

    Bon courage pour cette longue journée et merci/Bravo pour votre engagement citoyen à tous les 2 🙂 (et à ta mamie parce que vraiment, à cet âge elle aurait de nombreuses excuses pour ne pas se déplacer ♥ )

  • Hello,

    J’ai découvert ton blog il y’a pas longtemps et c’est mon premier commentaire :-). L’article est long mais des choses importantes y sint abordées. Je pense qu’on n’a beaucpoup à apprendre des personnes âgées qui connaissent la valeur et l’importance du vote. Quand tu vois leur détermination avec cannes, marchant difficilement etc… Plus d’excuses.

    L’article est très intéressant , merci pour le partage. Bonne soirée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *