Les 7 pétales du nénuphar #2

DIARY by Paul. Pour cet article j’ai pris les commandes. Je pense que cette rubrique va nous faire du bien. Depuis qu’on a lancé le blog, je m’étais fixé un objectif : réussir à publier nos articles régulièrement et surtout à date fixe… Et jusqu’à maintenant il faut bien se l’avouer, cela a été un échec ! Alors nous avons décidé avec Amélia, que l’article des 7 pétales du nénuphar sera dorénavant publié le vendredi soir ou le samedi matin suivant nos events en cours !

J’espère que vous ne nous tiendrez pas trop rigueur si les premières semaines, l’horaire exacte de publication est un peu flottante, ou que vous nous laisserez quelques jokers en cas d’absence de publication ! Mais c’est le Polo challenge en ce début de printemps !

Nymphea's Factory - Spring

Pétale #1 

Je pense que pour une fois que cela nous arrive, le fait méritait d’être relaté dans cette catégorie !

Un jour sans rien faire !!! Un (presque) jour de repos car évidemment, ne réellement pas travailler du tout, c’est difficile, une journée compte quand on y pense un nombre relativement important d’heures pour ne pas en passer 2 ou 3 à finaliser des devis, préparer un projet en cours, faire une mise en scène pour Instagram… Mais je me souviendrais je pense longtemps de cette sensation qui n’est pas déplaisante du tout, de laisser s’écouler un jour qui s’apparente un peu à un moment de vacances !

On s’est offert une petite virée en Rollers avec ma dulcinée, pour aller déposer des papiers à la Banque, pour le compte de notre société, ENFIN !!! Amélia est super accro aux rollers depuis très très jeune… elle adore ses rollers qu’elle n’a pas changé depuis ses 12 ans (il semblerait que ce soit une fille plutôt fidèle !)… Et la patatraaaaa… en pleine descente (pas de chute, elle le répète à tutete elle n’est jamais tombée et je dois admettre que c’est vrai)… en pleine vitesse, les coques extérieurs de ses rollers en ligne se sont fissurées pour tout simplement se casser et tomber par terre. Ses chevilles n’étaient plus du tout maintenus. Bref on a pas mal flippés car même pour freiner l’exercice fut périlleux… Je vous dis pas comme elle était triste, bien qu’ils aient eu plus de 14 ans, et vécu leurs temps, c’était un de ses cadeaux préférés de ses grands parents… Bon vivement son anniversaire qu’on en rachète hein, si elle résiste jusque là !

Pétale #2 

Quelle est la journée dont je vous parle ici ? Allez je vous donne un indice, c’est le jour de Mamie J ! Alors, des idées ??? haha Outre une matinée somme toute assez agréable, cette fin de journée a été remplie d’une course contre la montre qui s’est soldée par un petit échec, privilégiant la qualité au détriment de la quantité ! Ca vous a déjà fait cela ? Quand vous vous battez de toute vos forces pour finaliser un projet mais que vous voyez les heures s’engrener les unes après les autres à un rythme infernal !!! pour nous il s’agissait de publier le premier article des 7 pétales du nénuphar dimanche dernier, (oups je viens de révéler la réponse à la question ci-dessus). Amélia a une passion pour les chiffres et c’était fondamental pour elle de commencer cette rubrique le 15/03/15, j’aime bien cette petite manie qu’elle a.  On avait fini dimanche soir, mais plutôt tard et avec une photo de présentation pour instagram pas terrible, du coup finalement la mort dans l’âme, elle l’a finalement publié le lundi… A notre décharge, la semaine dernière a été particulièrement riche et c’est toujours plus long de créer une entité qu’on souhaite pérenniser dans le temps !

D’autant plus que la journée à été coupé par la réalisation d’un shooting en intérieur pour Marques Avenue, promis promis on vous montre ça très très vite !

Pétale #3 

Je perçois souvent mes journées comme une course de fond : au départ on court doucement pour être certain de réussir à finir la course, puis plus la distance ou les heures passent, on accélère pour faire le plus de choses en un minimum de temps ! On travaillait à la maison, calmement sur des projets / devis / compta / créa (rien de passionnant je vous passe tout ça)… On a aussi fait une photo pour reparler de l’article, sur le thème de Singin’in the rain… et pfiouuuu on a eu du mal. On s’est dit que vous montrer des petits envers du décor ici aussi comme sur mon compte instagram cela vous plairait ! 

AVANT Nymphea's Factory - Singin'in the rain

APRES !!!

Nymphea's Factory - Singin'in the rain-2

Pour moi, cette fin de course un peu speed s’est enclenchée quand il a fallu se préparer rapidement pour éviter d’être trop en retard à la soirée de présentation de la nouvelle gamme de soin / make up de Galénic ! 

Une petite révolution dans le monde des BB crèmes et crème teintée. En s’inspirant de la technique mondialement reconnue du glacis dans la peinture flamande du 16e siècle, qui apportait la transparence et les contrastes au teint. Tout le travail de cette nouvelle gamme qui allie soin & maquillage est de reposer sur la lumière, pour rendre le maquillage imperceptible comme on en rêve toutes. Notre coup de coeur avec Claire du blog The Librarian Chic c’est sans hésitation le stylo flash retouche, mix entre un anti cerne au pinceau large et un highlighter pour illuminer les lignes proéminentes du visage. Parce qu’on a beau être un mec, les cernes existent et au bout d’un moment les cacher permet de retrouver un visage plus humain !

Nymphea's Factory - Galenic-10Nymphea's Factory - Galenic-9Nymphea's Factory - Galienic-3Nymphea's Factory - Galenic-12Nymphea's Factory - Galienic-8Nymphea's Factory - Galenic-11

Pétale #4 

Connaissez – vous le 12e ? Moi j’avoue que, bien que Parisien d’adoption depuis plusieurs années, c’est un quartier que je connais mal ! Alors on a profité d’une visite obligatoire à la chambre des métiers de Paris pour s’organiser une petite promenade vers la station Dugommier ! Et, outre le fait d’effectuer enfin la dernière démarche administrative, on y a croisé l’un de nos premiers arbres en fleurs ! C’est ce que je trouve magique avec l’arrivée du printemps, découvrir au hasard d’un chemin ou d’un détour la nature qui commence a revêtir son manteau fleuri ! Personnellement c ‘est l’une des raisons qui me fait  adorer cette saison !

Pour la peine un petit avant après d’une des photos d’Amélia de ce joli quartier. Parfois j’aime fouiner dans son téléphone et regarder l’avant-après cela me permet de voir ce qui lui permet ainsi de me faire rêver, elle perçoit des choses, et leur rend toute leur magie.

Nymphea's Factory - Ballade à Dugommier

Pétale #5 

Aujourd’hui c’est une grande découverte et un gros coup de coeur que je souhaitais partager ! Avec Amélia, on a été convié à découvrir le nouveau produit de la gamme décap’ créé par Norton-Saint Gobain. Il s’agit de plusieurs disques de meuleuses qui ont été étudié spécialement pour les travaux de rénovations, et plus précisément pour la partie décapage du bois et du métal avant de pouvoir repeindre. Vous savez, la partie infernale ou il vous faut normalement poncer pendant des heures une peinture tenace et souvent affreuse, déposée la par on ne sait qui, une personne qui a décidé de commettre un crime de mauvais goût et dénaturer ce merveilleux meuble ancien industriel ou en bois brut ! Et clairement dans notre travail de décorateur évènementiel sur mesure, cela nous ai plus qu’utile !

Ce sujet me touche particulièrement car il me rappelle un épisode assez mémorable de ma jeunesse !!! Allez, retour en arrière je vous raconte : C’était il y a environ 13 ans, je sortais depuis peu avec Amélia et pendant les grandes vacances nous restions au téléphone durant des heures le soir et la nuit, plus pour écouter la voix de l’autre que pour se raconter de réels épisodes de nos journées (comme quoi, les nuits blanches s’étaient déjà pour nous ! hahah). Oui mais à l’époque, les forfaits infinis n’existaient pas et pour éviter qu’Amélia ne consomme son forfait en une soirée, je l’appelais du fixe de la maison parentale… Et quand la facture est arrivée le mois suivant, j’ai eu la désagréable surprise de découvrir que roucouler des nuits entières au téléphone comme dans les séries pour ados à un certain goût… plutôt salé !

Et là, erreur, pour rembourser ma dette, j’ai accepté de repeindre les volets de toute la maison… Ils étaient d’un marron très foncés et je devais les peindre en vert clair, (qu’aujourd’hui on appellerait ça mint) et j’ai passé tout mon mois d’aout à poncer… et encore poncer, les dizaines de volets… et poncer encore (je ne vivais pas dans un château non plus, mais en fait, une maison compte un nombre incroyable de volets quand on y pense) ! Pour finir par les peindre.

Donc, quand l’équipe de Norton Saint Gobain nous a fait tester le nouveau disque à décaper la peinture sur bois et que j’ai vu qu’en à peine quelques secondes le travail que j’avais passé des heures à effectuer était fini, et avec un meilleur résultat, j’ai été partagé entre un fort sentiment d’injustice et de joie !!!

Wood_DECAP-EXPRESS_125

Ce type d’équipement est déjà disponible pour les professionnel, mais c’est la première fois qu’il est distribué pour les particuliers. Rappelons tout de même qu’il s’agit de travaux de décapage donc l’équipement individuel de protection est de rigueur : lunettes, blouse, gants et masque.

Norton- Saint gobain - décapUne fois que notre groupe a été parfaitement assortie dans nos jolis bleu de travail, nous n’avons pas fui devant la tache, avons agrippé fermement les meuleuses apportées pour la démo puis nous sommes attaqués aux boites aux lettres de test.

Le résultat est sans appel, en quelques secondes une couche de plusieurs millimètres de peinture disparait pour laissé apparaître les jolis veines du bois !!! Et cela sans effort en plus, le disque faisant son travail tout seul, comme un grand !

NB : N’oubliez pas de faire vos travaux de rénovation dans un espace ventilé car le décapage de peinture dégage beaucoup de poussière

Norton- Saint gobain - décap-7 Norton- Saint gobain - décap-4Nymphea' Factory - Norton-Saint gobain - décap2Norton- Saint gobain - décap-6 Norton- Saint gobain - décap-8 Norton- Saint gobain - décap-9

C’était un atelier plein de chouettes rencontres, dans l’univers du DIY, Magali du blog le meilleur du DIYMadeleine de Bricartbrac, Valentine de Lucette et Suzette

Nymphea' Factory - Norton-Saint gobain - décap3

Pétale #6 

Nous avons été conviés à découvrir la nouvelle vitrine du lancement de la collection des oeufs de Pâques de la marque de chocolat, Les marquis de Ladurée rue de Castiglione. Sans surprise nous avons adoré, car c’est exactement le genre de réalisation de décoration évènementielle que nous aimons, florale, tout en pliages et nuances de papiers découpés. Les oeufs de Pâques ont revêtus leurs jolis combinaisons façon cuirasses romaines de camés entremêlés. Tout est ravissant dans cette boutique difficile de ne pas vouloir tout dévorer. La jolie vitrine a été réalisé par la talentueuse Virginie Brachet.

Nymphea's Factory - Marquis de Ladurée1 Nymphea's Factory - Marquis de Ladurée2 Nymphea's Factory - Marquis de Ladurée

Pétale #7 

Pour parler d’un joli projet nous avions RDV au Pain Quotidien rue Montorgueil, et nous en avons profité pour goûter les nouveautés du printemps, un très bon jus détox, une citronnade fraîche, et un bon jus de pomme et surtout les pâtisseries de Pâques disponibles jusqu’au 7 avril, une feuillantine chocolat, pistache biscuit pâte sablé, et une petite brioche adorable aux pépites de chocolat décoré d’un joli petit oeuf de saison. En sortant on est passé faire un petit coucou au directeur de la boutique Løv organic de rue Montorgueuil, Geoffroy, dont on adore les dessins et peintures.

Nymphea's Factory - Gouter au Pain Quotidien

Ecrit par Paul #pression

Paul & Amélia

Written By
More from Paul Nymphea

Les 7 pétales du nénuphar #7

Hello les Nénuflows ! Cela vous dit de repartir pour une nouvelle semaine Nymphea...
Read More

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.