Les 7 pétales du nénuphar #3

DIARY – 3e article,  3ème semaine à décrire déjà ! On adore faire ça avec vous et vous ? Allez Go résumé des jolies choses de la semaine !

Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-42

Pétale #1 

Aujourd’hui nous partons découvrir une belle adresse parisienne, l’Hexagone ! C’est dans sa propre maison qu’on est convié à découvrir le travail du chef Mathieu Pacaud (fils du célèbre Bernard Pacaud) qui a déjà su relever le défi de la dynastie familiale en étant tout de même sacré le plus jeune chef 3 étoiles de France !

Impressions : Tout d’abord l’ambiance. Sur la très empruntée rue Kleber, on découvre à la suite d’une entrée tout en sobriété un bar très agréable. L’esprit lounge est très marqué avec des lumières tamisées douces, une charte colorique majoritairement noire / blanche, jaune et dorée. Mais surtout le regard est tout de suite attiré par les fresques murales ! Elles ont été réalisées par Alex et Marine qui ont une technique de travail tout a fait remarquable : rétroprojeter sur les murs leurs créations artistiques et les rendre réelles au moyen de Poscas ! Le résultat est bluffant : les motifs sont précis, abondants sans être étouffants, résultat on est tout de suite transporté dans une ambiance très particulière sans que cela soit oppressant ! Pour vous dire la vérité je pense qu’en fait on est littéralement tombés amoureux de leur travail  !

Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-1

Au niveau des espaces, on reste dans une organisation plutôt classique, avec en accueil le bar, puis à la suite de plusieurs petits salons toujours aussi bien décorés et cosy puis on découvre la salle.

Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-2 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-3 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-4 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-5

La cuisine de Mathieu Pacaud est d’ailleurs à l’image de l’établissement, sachant manier les classiques tout en y apportant une franche touche de modernité.

On y retrouve en effet des produits raffinés, Lotte, suprême de volaille de Bresse ou chocolat grand cru, mais assortis de garnitures originales comme une tombée de tétragone, une purée de pomme de terre fumée au bois de hêtre ou la glace au miel ! Je suis tombée en amour face aux cocktails d’une complexité infinie je vous les conseille surtout celui sans alcool.

Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-6 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-8 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-9

La marquise, plat signature du menu adhère à la même philosophie, cette fois en déstructurant l’oeuf en blanc manger et en réinterprétant sous une forme à la texture à la fois vaporeuse et croustillante !

Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-7

Le service est discret mais soigné, tout comme la vaisselle et la présentation !

Les tables sont bien proportionnées ce qui fait qu’on peut s’entendre et tenir une conversation sans problème avec toutes les personnes attablées et ce dejeuner a une nouvelle fois été l’occasion de faire de belle rencontres ! Borey de Pleaz, Julie Zwingelstein, Ulla Majoube, Delphine de Goût’d Food, Alice de Plus un zeste et Lindsey de Lost in Cheeseland.    

Pétale #2 

Le dimanche on a dit que c’était brunch ! Et chez les Nympheas on ne déroge pas pas la tradition ! D’autant plus que ce dimanche, Claire de Bilberies était de passage sur Paris. Claire c’est l’une de nos premières rencontre Instagram et ça a été un coup de coeur réciproque ! Quand elle nous a dit qu’elle était présente à Paris pour un court séjour,  c’est avec plaisir que nous l’avons conviée à la maison avec son amie Pauline. Distribution des taches, à nous les oeufs, les pommes des terre sautées, les muffins et les pancakes avec nos garnitures (dont le coulis de sirop d’érable au framboise) et  aux filles le fromage, le bacon, les jus de fruits et une brioche aux pralines rose à tomber par terre !!!

Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-10 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-11 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-12 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-13 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-14 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-15 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-16

Bref un super moment bien trop court, rempli d’amour !

Pétale #3 

Ah teasing d’un projet encore en cours de réalisation avec Marques Avenues et Florence du blog Baby Modeuse ! Vous avez surement dû remarquer sur nos 2 comptes Instagram qu’on vous avait déjà parlé de ces projets… Et oui, car il s’agit bien de 2 projets distincts, un pour moi et un pour Paulo ! Cette fois-ci, lui aussi !

C’est accompagné de Florence du blog Baby Modeuse que nous nous sommes retrouvés dans le train direction Troyes. Pourquoi Troyes me direz-vous ? Car Paulo devait se rendre au Marques Avenue pour y faire un shopping déco et vaisselle et même si je lui fais (partiellement) confiance, j’ai préféré l’accompagner… En plus cela m’a donné l’occasion de revoir Florence durant toute une journée ! et on a papoté et encore papoté !

Vous avez déjà pu voir sur le compte Insta de Paulo qu’on est revenu plus que chargé, pour ne pas dire plus que ça… les bras remplis de matériel de cuisine (et faut dire qu’on adore ça ! ) Deux valises complètes plus des sacs remplis à ras-bord ! Bref un vrai rêve ! Merci infiniment Marques Avenues de faire de nous des blogueurs si chanceux !

Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-17 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-18Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-20 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-21

Chez les nymphéas, le train c’est synonyme de travail… alors… pour ne pas perdre de temps on en a profité pour faire une belle surprise à une créatrice de bijoux qu’on affectionne énormément… mais chut pour l’instant c’est un secret… On s’y est mis à deux et avec tout notre coeur !

Pétale #4 

Nous avons été convié chez auféminin.com à la soirée My Beauty Lab en partenariat avec la blogueuse Elodie In Paris. Pour nous c’est toujours très particulier de retourner chez Au féminin. C’est un peu comme si quelque part c’était notre première maison. C’est la première entreprise qui nous a donné notre chance, et qui a cru en nous, et nous avons fait plusieurs prestations au cours de ces dernières années pour elle. On a un peu grandi avec elle. Tout ça grâce au regard bienveillant de Juliette, qui nous a attrapé bras dessus bras dessous quand nous étions de tout petits Nympheas pour nous emmener bien plus loin. Je vous le dis souvent il ne faut jamais oublier d’où l’on vient, on ne se fait jamais tout seul et l’on doit toujours profondément ce que l’on devient à quelqu’un. Nous on doit énormément à cette nana en or aux yeux de biche, le coeur gros sur la main, et les idées un peu folles. Je pense que c’est dans son regard, dans sa manière de me tenir la main, ce jour de décembre que j’ai vu qu’on pouvait croire en nous. Aucun mot ne m’a touché autant que les siens depuis, et ces deux petites phrases qu’elle m’a dit me rendent toujours un peu plus forte aujourd’hui. Depuis son chemin s’écrit loin d’aufemin, et nos  emplois du temps nous empêchent souvent de nous voir, mais je sais qu’elle grandit ailleurs toujours ce magnifique sourire aux lèvres.

L’année dernière Au féminin avait déjà créé une soirée sur le thème de la beauté « Pin up Party », avec ma jolie sirène Natacha Birds, dont nous avions fait la déco, la scéno et le buffet (petite vidéo d’ambiance). Mais c’était tellement jouissif cette année de venir, sans courir partout, et juste profiter, merci Elodie pour cette chouette invitation ça m’a vraiment changé ! La soirée était super, les marques partenaires particulièrement formatrices sur la sensibilisation des peaux jeunes, des méfaits du soleil et sur la prévention de l’âge et du cancer de la peau. J’ai beaucoup appris pendant cette soirée comme toujours, j’y ai retrouvé mes copines de l’amour Claire, Laura et Margot notamment, et j’ai adoré l’atelier couronne de fleurs par les super fleuristes Les herbes Hautes dont je vous avais déja parlé ici.

Niveau cosméto, je suis tombée amoureuse des produits Sanoflore à vie, et du fond de teint vichy parfait pour ma carnation.

Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-22 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-23

Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-43

Pétale #5 

Y’a des jours comme ça, où il pleut, où les mauvaises nouvelles pleuvent elles aussi, et où il fait tellement gris qu’une mise en scène de gâteaux ne nous redonne plus le sourire. On est des gens vrais, de l’amour plein  le coeur à revendre, bien qu’on en profite souvent à notre détriment, mais nous ne savons pas mentir. Quand le temps me manque ou quand ça ne va pas, je m’efface des réseaux, je ne dis rien, je laisse la pluie tomber, j’attends mais je ne veux pas faire semblant d’avoir une vie parfaite je pense que c’est très important. Personne n’a une vie parfaite et bien heureusement.

Pour nous changer les idées nous sommes donc allés voir ce qui s’annonçait être clairement un navet, à savoir Cendrillon. Dernièrement comme pour Maléfique, le magicien d’oz, etc le parti pris était de revenir aux origines du conte ou du mythe, ou de le réécrire poétiquement comme dans l’adaptation récente de la Belle et la Bête. Ici pas du tout, c’est une transposition claire et simple du dessin animé de Walt Disney, avec la présence de GusGus à la clef. Et bien ma foi, j’ai beaucoup aimé, les jeux d’acteurs sont parfaits, le casting aussi, j’ai adoré les costumes (faudrait être difficile pour qu’il en soit autrement), et l’histoire édulcorée de Perrault n’est pas trop malmenée. Le carrosse doré et deux robes particulièrement sont à tomber. Je suis très fan de contes de fée depuis toujours, j’en collectionne mes livres et adaptations du monde entier. Ce qui m’a interpellée c’était la punchline du film, pas bien loin du mantra qui me pousse chaque jour à partager avec vous. A savoir qu’il faut donner, être courageuse, et bienveillante envers les autres et que c’est de ce don de soi que naîtra la magie. Ce film m’a fait réaliser que force est de constater que mon mantra (qui est en substance le même que le film) se réalise un peu chaque jour grâce à vous. Cela m’a ouvert les yeux, le quotidien embelli, recoloré ou refleuri que je partage avec vous, vous offre un peu de magie, mais finalement notre magie à nous c’est VOUS. Merci encore tout ça c’est grâce à vous. Mon conte préféré est la Belle et la Bête toutes adaptations confondues, cependant je suis obligée d’admettre que Cendrillon me touche aussi profondément (sûrement le coté cucul que l’on porte souvent alors que je ne le suis pas du tout en vrai), mais bon j’ai trouvé très jeune un prince, présenté par ma marraine la bonne fée, et vous mettez de la magie dans nos vies.

Pétale #6 

Les heureux hasards ! Retrouver Sabine de Miss Etc à la sortie du train en allant chercher Swann (une histoire très drôle leur rencontre ahhh ahhh Sabine pensant être à la place de Swann, lui a demandé son numéro de place, Swann pensait avoir reconnu Sabine, elle m’envoie un texto me disant qu’elle pensait avoir croisé Miss Etc, suite à quoi je demande à Sabine si elle est effectivement dans ce train… etc) et au final après 20 échanges de sms interposés on a fini par prendre le goûter chez moi avec un petit gâteau fleuri et du bon thé løv organic. Après ça, nous avons vécu une soirée Tropical grâce aux sirops Monin avec Swann, Céline, Linda et Maïa. Une soirée terriblement chaude, ou les bartender on fait leurs shows chauds, on a pu découvrir des goûts de sirop Monin exclusifs, faire des cocktails explosifs. Et on a fini par rentrer dans un bar et on n’a pas aimé, juste le temps de prendre une photo, et on a filé dans la linda mobile tous entassés pour aller manger un cheesecake chez Rachels ahh ahhh folle soirée !

Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-26Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-28 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-29 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-30Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-31 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-34Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-35 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-36 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-37

Pétale #7 

La jolie Swann résidant chez nous (je suis sûre que vous connaissez son merveilleux blog de pâtisseries, l’allée des desserts elle est si douée ! !! ) nous avons un peu fait le tour de Paris, la pâtisserie des rêves, les quais; la conciergerie, fleux… mais aussi un petit détour au tribunal de commerce pour une urgence pour la société, et un petit déjeuner presse Minorquines.  Dans le très chouette bar à jus frais We are Juice, thématique flamand rose, et vitamines C pour se préparer au soleil avec les sandales et Lierac solaire. Un petit déjeuner plein de rire avec Maëlis de la Fiancée du Panda, margot, swann et Victoria de Laugh of artist. Je devais choisir des chaussures et gros dilemme je suis tellement indécise quand il y a énormément de couleurs…. que je n’ai toujours pas choisi !!!!

Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-38 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-39 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-40 Nymphea's Factory - Les 7 pétales du nénuphar #3-41

On a fini cette jolie journée par un petit apéro chez mes amis Elsa et Sébastien avec Swann pour fêter des jolies choses, et on a eu droit à un apéro de roi magnifique présenté, autant vous dire qu’on a été gâtés !

Love et Nénuphar

Paul & Amélia

Written By
More from Amelia Nymphea

Un automne féerique à la Cité U

Depuis longtemps avec Laura l’envie d’un petit projet à deux murissait, depuis...
Read More

13 Comments

Répondre à Amelia Nymphea Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.