Mary Shelley


FICHE TECHNIQUE


SYNOPSIS : Mary Shelley est un biopic prenant retraçant la jeunesse de l’écrivaine de Frankeistein dans l’Angleterre de la fin du XIXe siècle.

INTÉRÊT DU SCÉNARIO : C’est un biopic très chronologique malgré les éclipses de la vie tumultueuse de Mary Shelley. Mais le scénario est très bien amené, en éludant certaines redondances, comme la mort des 3 premiers enfants du couple en en citant qu’une pour renforcer l’effet dramatique aussi de la perte par la personnification de l’enfant disparu.

La richesse des péripéties, et le jeux d’acteur renforce ce scénario biographique.

JEUX D’ACTEUR :

  • Les deux acteurs principaux incarnant Mary et Percey sont géniaux. La force de la vigueur de leur jeu malgré la jeunesse candide de leurs visages, est marquante. Elle Fanning est une véritable découverte pour nous, et la justesse de l’émotion qu’elle incarne est vibrante pour une jeune fille de 20 ans.
  • Tous les acteurs secondaires sont très bons, on croit à l’intégralité des jeux d’acteurs. L’interprète de Claire est notamment très interessante, on perçoit bien son évolution, passant de la jeune fille effacée à une jeune femme affirmée.
  • Lord Byron est incarnée de manière tout aussi décadente que l’on l’imagine.

PHOTOGRAPHIE 

Ma catégorie préférée et encore plus dans les films d’époque…. Hihiii

Je dois dire que j’ai été épatée par la justesse de la photographie du film. Les images, sont haletantes, romantiques, mais ténébreuses, et d’une grande justesse. Les clairs obscurs sont très présents, ce qui met en totale exergue les analogies entre le visuel, et la vie vécue par Marie, et l’histoire ambivalente entre le bien et le mal de Frankestein. Ce bien et ce mal, mélangé, arbitrairement opposé, et pourtant dans une seule et même image, ou une seule et même âme.

Les images sont très bien travaillée et rendent le film particulièrement plaisant à regarder malgré sa dramaturgie.

MUSIQUE 

Elle est l’outil dramatique qui accompagne l’image par excellence dans ce type de drame, et elle ne déroge pas à la règle dans cette réalisation. Elle est pénétrante, et triste à souhait mais néanmoins malgré sa justesse, c’est réellement une musique d’accompagnement, car 1 mois après le premier visionnage du film on en garde que peu de souvenirs (pour ainsi dire aucun à part la corrélation entre les émotions et l’image. )

Bon malheureusement elle a été composé par une certaine Amélia, espérons que je crée des choses qui marquent un peu plus les esprits… ahahah

AVIS 

C’est un biopic historique et littéraire très agréable à découvrir. Qui plus est sur une femme littéraire dans une époque bien moins féministe que la nôtre. Cela est d’ailleurs mis en exergue à certains moment de l’histoire lors des refus successifs qu’elle essuie des éditeurs pour son manuscrit.

On a vraiment aimé avec Paul, les jeux d’acteur, la manière dont l’histoire de Marie Shelley était retranscrite, par rapport à sa vraie vie. Avec finalement beaucoup de véracité même si certain faits ont été omis, ce fut plus pour une histoire synthésisable en 2h que pour enjoliver ou romancer sa vie. C’est même plutôt remarquable tant c’est rare dans les biopic d’aujourd’hui que tant de choses soient véridique vu la vie romantique qu’elle semblait mener. L’amour, la passion de l’amour, de la littérature, la résilience, sont parfaitement traité dans ce film.

PAR ICI LA CRITIQUE 

On aurait pas vraiment. A dire vrai, on a adoré !!! donc si l’automne et halloween vous font vibrer et que des envies de frissonner de peurs grâce à un chouette monstre de la littérature traditionnelle se fait ressentir ! FONCEZ !!

Written By
More from Amelia Nymphea

Once Upon a Time

Laissez nous vous conter ★ Il était une fois un couple qui souhaitait tout...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.