Mon Rituel méditatif de l’automne hiver avec les Thés de la Pagode 

Vous connaissez mon histoire d’amour avec le thé !

Elle n’a de cesse de croître depuis des années, autant vous dire que mes étagères sont BLINDEES. Mais j’adore en découvrir sans cesse, et je dois avouer que depuis mon entrée dans le monde méditatif le thé a pris une place différente dans ma vie. Comme un breuvage plus ancré dans la réalité, dans l’aide à la contemplation aussi. Et en automne et en hiver il faut se réchauffer le cœur, le corps et l’esprit ! 

Le thé m’apporte vitalité, sérénité et immunité, un savant cocktail que les Thés de la Pagode ont parfaitement réussi à créer dans leurs nouvelles créations !

Comment booster son énergie pour ne pas se laisser aller aux petits coups de fatigue qui nous tombent dessus sauvagement à l’automne et tout au long de l’hiver ? 

Il faut parvenir à se créer du temps pour soi, des bulles hors du temps, des bulles à soi, vivifiantes, ou apaisantes parfois. 

L’hiver (et la période de Noël précisément) est notre plus gros rush de l’année, il faut que nous ayons les meilleurs booster pour avoir une énergie au top !! Je recherche aussi à me dégager des instants de méditation ou plus simplement de pauses pour pouvoir tenir ce marathon jusqu’à la fin de l’année. Ces deux actions qui semblent antinomiques sont pour moi la vraie solution pour affronter la fin de l’année. 

Ce n’est pas un secret, je ne bois pas de café, car je n’ai toujours pas réussi à aimer ça ! Je vais peut-être tenter un latte pumpkin dans ces prochains jours mais je sais déjà que c’est la surabondance de sucre qui risque de me faire fuir !  

A mon grand désespoir, mon estomac, lui, m’incite à ne pas consommer trop de thé noir sous peine qu’il se torde de douleur et moi avec. 

C’est pour cela que j’étais très enthousiaste à l’idée de découvrir le Tonichaï Boost avec son thé vert Sencha Bio de Chine, des Thés de la Pagode dont j’adore les produits depuis plusieurs années.  De quoi réveiller en douceur les facultés physiques et intellectuelles. Une manière de respecter son corps et de vivifier son esprit mais aussi de préserver la planète en consommant une boisson chaude bio !

Et je suis vraiment tombée sous le charme du Tonichaï Boost, qui prend peu à peu place dans ma routine méditative. J’adore ce cocktail d’épices dites chaudes inspiré des chaï indiens, qui m’ouvre le plexus solaire, et de son association avec le gingembre vivifiant fort, stimulant et antifatigue. 

J’ai eu envie de combattre la baisse de luminosité et de dynamisme de cette semaine, de stimuler mes défenses immunitaires contre les épidémies hivernales qui vont bientôt s’abattre sur la capitale grâce à la cannelle cassia et à la cardamome. 

L’hiver c’est aussi la période de tous les excès, il faut alors penser à laisser respirer son corps, détoxifier ses organes. Grande adepte des tisanes détoxifiantes je suis tombée sous le charme du thé Détox Sou Tsian. Il est composé de thé wulong aux propriétés drainantes naturelles qui aident à lutter contre la rétention d’eau, et sera la base de ma cure détox.

Et depuis mon entrée dans le monde méditatif j’ai aussi appris à déguster le thé autrement. Je vais surtout écrire pour les sceptiques et les méditatif-récalcitrant car les autres ont déjà surement profité de cette expérience et transformé en un instant gratifiant et apaisant, ce geste du quotidien. 

Notre rituel méditatif avec le thé

Depuis plusieurs semaines nous avons adopté un rituel réveil méditatif qui nous permet d’affronter les journées de manière plus sereine et plus performante. 

Notre programme du matin commence par le thé, nous lançons l’eau juste après le réveil. Nous préparons ce breuvage chaud et réconfortant pour se rendre dans le salon et faire 3 salutations au soleil. Cet enchainement très simple de 4 postures que nous réalisons les yeux fermés nous permet de nous étirer tout en douceur et d’éviter ainsi toutes les douleurs lancinantes dues aux mauvaises postures : ces douleurs de dos, de nuques qui me poursuivaient tout au long de ma journée. 

Puis tout en gardant les yeux fermés, je lance une méditation guidée sur  7 mind que j’ai préchargé avant les salutations afin de ne pas avoir à ouvrir les yeux. A la fin de celle-ci, je bois mon petit thé, comme récompense et cela me permet de réchauffer mon corps de l’intérieur. 

Mon conseil est le suivant : tentez de dépasser vos aprioris sur la routine préparation du thé que je vais vous décrire. Contraignez-vous à la réaliser 3 ou 4 fois sur une période de quelques jours et puis après, posez-vous ces questions : est-ce que j’ai pris plus de temps ? Est-ce que je me sens mieux ? Est-ce que j’ai pu profiter de cet instant tellement simple et automatique que la réalisation d’une tasse de thé ?

Je vais aussi utiliser les conseils et les mots de Petit Bambou pour vous retranscrire ce moment qui permet de donner du sens aux actes les plus simples de la vie quotidienne, d’y voir de la poésie et de laisser pousser la fleur bienfaisante de la gratitude dans votre vie. 

1. Se réveiller et ressentir sa première action

Étendre doucement le bras pour saisir de l’eau et ressentir les sensations liées aux mouvements du bras, au poids du récipient puis mettre l’eau à chauffer… et en profiter pour chasser les pensées stressantes, en respirant doucement et profondément 

2. Choisir le thé et sa tasse, avec curiosité 

Sélectionner son thé « du jour », en vrac ou en sachet, en suivant son intuition selon sa « météo intérieure », ou au contraire en s’en remettant au hasard, comme on préfère… Puis prendre sa tasse / théière préférée ou celle qui nous inspire ce matin

3. Verser l’eau, tous sens en éveil 

Verser l’eau frémissante, doucement, en conscience, et se centrer sur son geste, sur l’instant… Profiter de la chaleur de la vapeur et du doux bruit de l’eau 

4. Laisser infuser en silence

Laisser infuser le temps nécessaire, fermer les yeux… Respirer lentement, toujours, poser ses mains sur la tasse, en ressentir la chaleur, laisser les parfums qui se dégagent du thé envahir les narines et le respirer à pleins poumons 

5. Savourer avec tous ses sens 

Tester la température du breuvage en y portant juste les lèvres et, quand celle-ci convient, le déguster à petites gorgées, en faisant éventuellement des pauses. Profiter de toutes ses saveurs, qui évoluent au fil des gorgées, et se focaliser sur les sensations du liquide dans la bouche, sur la langue, dans la gorge… Ne penser à rien d’autre  

6. Profitez... avec gratitude 

Laisser émerger la gratitude en entamant la salutation au soleil : pour tous ceux qui ont participé à la confection de ce breuvage, et pour ce petit moment de paix qui, finalement, est devenu, en pleine conscience, bien plus qu’une « simple tasse de thé ». 

C’est peu, mais ces 12-15 minutes que l’on s’octroie chaque matin, ont bouleversés notre manière de saisir la journée et la vie en générale. J’espère avoir réussi à le retranscrire <3 

CONCOURS

Ps : pour participer au concours et remporter 2 lots comprenant chacun une Boîte Prestige Boost Tonichaï et une Boîte Prestige Sou Tsain Détox, laissez-moi un commentaire en me disant quel est votre thé des Thés de la Pagode favori, et quel est pour vous le meilleur moment de la journée pour cet instant méditatif de la pause thé ? 

Article sponsorisé et élaboré en collaboration avec les Thés de la Pagode autour d’une thématique qui nous est chère, nous sommes très chanceux d’avoir pu écrire avec le cœur dans le cadre de notre travail sur un sujet qui nous touche autant et pour des thés que nous adorons ! 

Written By
More from Amelia Nymphea

DIY présentoir de Fêtes avec Labeyrie

Youpiiiiii vous sentez l’odeur des fêtes ? Partout les sapins brillent, les...
Read More

8 Comments

  • Bonjour les Nymphéas !

    Mon thé de la Pagode préféré et indétronable pour le moment est celui au Fruit du Dragon !
    J’adore le déguster en rentrant du travail, juste après une douche bien chaude 🙂

  • Bonjour, j’aime beaucoup le thé vert aux agrumes chez Les Thés de la Pagode, je ne connais pas toute leur gamme mais beaucoup me tentent car en plus de leurs saveurs originales, ils semblent tous avoir une action bien précise sur l’organisme. Le moment idéal pour la méditation, je trouve que c’est le matin, avant ou après le petit-déjeuner, avant de partir travailler, j’essaie de m’accorder un moment calme pour faire un peu de yoga, quelques étirements et surtout « faire le vide » dans ma tête. C’est parfois difficile de trouver du temps mais ça fait vraiment du bien.
    Merci pour ce bel article et ce concours !

  • Déjà je suis fan des photos (comme toujours) et de l´article!!
    J’ai depuis toujours adoré Les thés detox!! Ça me donne l’impression de me purifier… et puis la méditation pour moi c’est le soir (après un repas léger et un bon thé) dans le lit avant de dormir histoire de clôturer la journée… tourner une page pour en commencer une nouvelle le lendemain réveil.
    Voilà voilà ❤️❤️

  • Bonsoir,
    Quel magnifique article, les photos sont particulièrement réussies et retranscrivent parfaitement le bonheur que peut procurer un moment thé !
    Je participe volontiers au concours.
    Je n’ai jamais dégusté les Thés de la Pagode mais je suis sûre que le cru Thé blanc du Népal me plairait beaucoup, je l’imagine très raffiné et subtil.
    Le meilleur moment de la journée pour profiter d’un instant méditatif de la pause thé, c’est le matin , le week-end, lorsqu’on a un peu plus de temps pour y entrer et pour en sortir.
    Bonne soirée
    Marie Kirzy

  • Mon thé préféré de chez Les Thés de la Pagode c’est le Roiboos gourmand Vanille – Amande. Je suis une très grande consommatrice de thé noir, mais j’essaye de varier pour des raisons de santé également. Mon moment préféré est celui du gouter afin de me forcer à faire une vraie pause dans mon travail et de me détendre réellement. Merci pour ce joli concours et j’essayerai de faire plus attention la prochaine que je préparerais ma tasse de thé !

  • Merci pour ce joli concours.

    J’adore faire une pause « thé » vers 15h; avec une grande tasse de Sou Tsian; une petite pause dans une après-midi chargée; moment nécessaire pour décompresser et rester bien dans ses baskets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.