Thanksgiving with love

Dire Merci… est une des choses qui me tient le plus à coeur. Alors peu à peu la fête de thanksgiving est entrée dans ma vie. Sans crier gare, elle s’est initiée là ou je cherchais du sens.

Voici un extrait rempli d’amour d’un WE partagé avec ma famille de coeur, Ophélie, JB, Pablo et Amaia. Des légumes de saison, de la belle vaisselle, un peu de décoration, de la lumière pour éclairer les jours de pluie, de la nourriture à foison et de l’amour par camion 💛

Nous avons tout préparé, installé, décoré, puis nous avons cuisiné. La nuit est tombée et tous ensemble nous avons profité du moment partagé. Et comme le temps file, à une vitesse indicible le lendemain avec les restes nous avons brunché !!

nympheas-factory-thanksgiving-with-love-1 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-2 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-3nympheas-factory-thanksgiving-with-love-4nympheas-factory-thanksgiving-with-love-5 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-8 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-7 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-8 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-9

Je vous le dis souvent mais nous devons dire merci, merci aux gens que nous aimons, à nos amis, pour certains à leur famille, à ceux qui nous ont tendu la main, ceux qui nous ont ouvert le chemin et pour certaines personnes remercier Dieu. Je suis un peu terre à terre je remercie surtout mes connaissances de toute la bienveillance et la bienfaisance qu’ils ont sur ma vie. Si je pouvais je les inonderais d’amour tous les jours. On est jamais trop bienveillant et trop entouré d’amour. JAMAIS.

nympheas-factory-thanksgiving-with-love-10 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-11 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-12 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-13 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-14 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-15 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-16

Il m’aura fallu des années et des années, mais j’ai appris aussi à dire merci à la vie. A être reconnaissante à cette flamme de vie qu’on m’a glissée au fond du coeur. Pendant un temps qui m’a paru une éternité, je ne m’en croyais pas digne, surement car je voyais toujours le verre à moitié vide et que souvent tout me paraissait gris. Et puis j’ai appris grâce à cette bienveillance dont j’ai décidé d’entourer ma vie à apprendre à voir le beau dans chaque chose, l’amour dans tous les regards. J’ai appris à voir le soleil derrière les nuages, à espérer les lendemains joyeux après d’innombrables jours de pluie et à admirer chaque reflet du soleil dans les feuilles. J’ai appris à aimer l’automne et l’hiver aussi, moi qui les rejetais en bloc brutalement et sans un cri. J’ai appris à aimer autrui même lorsqu’il est si différent de moi que je ne le comprends pas. J’ai appris à aimer la vi, et c’est la plus grande victoire que je n’ai jamais accompli. Alors pour tout ça finalement je ne sais pas trop à qui dire merci. Surement à une force supérieure innommable et en qui je ne crois pas toujours. Je suis surtout athée au creux du jour.

nympheas-factory-thanksgiving-with-love-17

A qui que se soit qui à croisé mon chemin et qui l’a embelli, à tout ceux qui m’ont tendu la main même les jours de pluie, à cette lueur quelque part qui veille sur moi et éblouie mon destin, MERCI. Merci de m’avoir amené jusqu’ici.

nympheas-factory-thanksgiving-with-love-18 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-19 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-20 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-21 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-22

Je n’ai qu’un seul conseil, fermer les yeux et respirer calmement. Tendrement en pensant à vous, a ce que vous avez réussi aujourd’hui, vos petites victoires celles qui vous ont construit. Pensez à l’amour, le plus proche que vous avez à vos cotés, petit(e) ami(e), famille, ami(e) ou un bel animal de compagnie. Pensez fort à lui et au bonheur qu’il(s) vous offre(nt) chaque jour. Pensez aux belles choses que vous accomplirez demain et soyez reconnaissant d’avoir la chance de relever ces nouveaux challenges bien entouré. Tout cet amour c’est votre force. Apprenez à vous aimer.

nympheas-factory-thanksgiving-with-love-23 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-24

Cette révélation a eu lieu hier suite au post de mon amie Tatiana. Je n’ai jamais souri sur les photos. Jamais. J’ai beau cherché je confirme jamais. Et puis depuis deux mois je me suis forcée à aimer l’automne, à sortir faire des chasses aux plus belles feuilles, regarder le soleil jouer à cache cache dans les arbres ou les feuilles s’envolent comme des flocons de blé, écume d’un ancien été. J’ai regardé des films de saison, lu harry potter emmitouflée. Fais du shopping spécial automne, dénicher un nombre de pulls chauds de saison colorés assez ahurissant. J’avais une nouvelle carapace j’étais parée.

nympheas-factory-thanksgiving-with-love-25 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-26 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-27

Et ça a marché. J’ai appris à aimer l’automne. J’ai appris à me regarder dans la glace. À avoir moins peur de vous publier des photos ou j’apparaissais. A ne plus pleurer face à un objectif qui criait toujours clic clic comme s’il allait capturer mon âme. Il y’a encore 3 semaines je tremblais face  a ce trou béant de focale 1,8. Et hier face à tatiana je n’étais pas à l’aise mais je m’en foutais je riais. Bon on va pas se mentir j’ai pas vraiment aimé les photos finales, mais je me suis dis tant pis.

Tatiana y voyait la beauté, moi j’y voyais la vie.

Merci de ce beau moment partagé ma chérie. MERCI 💛

nympheas-factory-thanksgiving-with-love-28 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-29 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-30 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-31 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-32

Dire merci à la vie, prendre soin de son prochain et d’autrui… ça peut bouleverser une vie. J’en suis convaincue. Je ne vais pas vous mentir j’ai des coups de mou encore aujourd’hui. Mais je sais que chaque jour sera meilleur. Demain est plein de promesse. Je sais bien qu’en écrivant tout cela je passe pour la niaise de service, mais je le pense au plus profond de ce qui me sert de coeur.

Une des plus belles promesses de ma vie fut de rencontrer mes amies. Ils sont peu nombreux mais je les aime comme s’ils étaient de ma famille, ce sont tous un peu mes frères et soeurs. Je ne vous les citerais pas tous, mais ils se reconnaitront.

Un jour le destin à mit sur ma route Ophélie. Ce petit bout de femme plein de douceur, de candeur et de passion pour la cuisine. Quelle belle rencontre, quel fracassement au coeur. Nous nous devons beaucoup l’une l’autre, nous nous soutenons aussi beaucoup pour le travail et pour les péripéties fracassantes de la vie. Alors un jour nous avons décidé de fêter Thankgiving ensemble, pour dire MERCI, et de mon côté aussi pour lui dire merci. Merci de m’avoir accepté dans sa vie et merci de me permettre des beaux WE en famille. Merci le reste je ne le dirais pas ici.

nympheas-factory-thanksgiving-with-love-33 nympheas-factory-thanksgiving-with-love-34

Mais à cette famille de coeur, il me paraissait essentiel de lui faire honneur. De montrer tout l’amour que je leur porte. Finalement il n’a suffit que de quelques lampes, un peu de vaisselle, des chemises de bucherons, quelque planches, et une belle grosse dinde de 8kg et c’était parti. Des sacs plein le coffre de la voiture de JB, l’aventure du WE de thanksgiving pouvait commencer. Oh bien sur il a fallu d’abord percer le plafond (AH AH AH) créer les lampes, préparer les repas, réfléchir aux recettes.

Je vous livre ici la mise en scène que nous avions crée. Des scènes de famille, et d’amour que j’ai volé et que je garde précieusement là ou personne ne peut me les piquer. J’espère de tout coeur que cela vous plaira, les recettes arrivent en dessous et mardi.

Et surtout n’oubliez pas.

L’amour est partout.

Surtout en VOUS.

 

 

Conseils pour cuire votre dinde :

Une dinde doit se cuire lentement, à une température modérée et en étant arrosée régulièrement. Comptez environs 1h de cuisson par kilo, celle que nous avions pesait 4kg200 et nous l’avons donc cuite… 4h !!!  Commencez la cuisson à 150° puis au 2/3 du temps montez la température à 180° et finissez la cuisson à 200° pour que la peau soit bien dorée. N’excédez pas cette température sinon vous risquerez de bruler les graisses.

Nous avions choisi de fourrer notre superbe dinde « comme à la boucherie » qui est un service de livraison à domicile en provenance directe de Rungis – Notre recette est aussi à retrouver sur le blog d’Ophelie, ICI

La farce, l’idée est de la pré-cuire avant de l’introduire dans la dinde.
500 g de chair à saucisse
250 g de marrons surgelés Picard
100 g d’oignons grelots surgelés
2 cuillères à soupe rases d’ail haché surgelé
4 tranches de pain de mie trempées dans un peu de lait
2 échalotes hachées
1 oeuf
Des herbes aromatiques : thym, origan, romarin
Sel et poivre
Faire revenir dans une poêle chaude avec du beurre et quelques gouttes d’huile les oignons, les échalotes émincées et l’ail haché. Lorsque les oignons ont doré, ajouter la chair à saucisses, les marrons entiers ou en morceaux, assaisonner de sel, poivre, herbes à votre convenance, elle doit avoir du goût. dans un bol mélanger le pain de mie, le lait et l’oeuf. Lorsque la viande est juste saisie à la poêle quelques minutes, stopper la cuisson et ajouter le mélange pain de mie – oeuf – lait. Bien mélanger et l’ajouter dans la dinde avant de l’enfourner.

Que serait une dinde sans ses petits légumes au four pour l’accompagner ?

Pour les réaliser, rien de plus simple :

Tout d’abord il faut choisir vos légumes racines : carottes nouvelles, carottes jaunes et violettes, panais, pomme de terre, puis bien les brosser.

Séchez les bien dans un torchon ou papier absorbant pour enlever le maximum d’humidité.

L’idée est de les cuire en même temps que la fin de votre dinde car les légumes vont cuire entre 45 minutes une heure en fonction de leurs épaisseurs.

Mettez les dans un plat lèchefrite avec du sel, du poivre, des herbes, prélevez une partie du jus de cuisson de votre dinde et ajouter de l’eau.

Enfournez ce plat au four 1h avant que la dinde ne soit finie de cuire comme cela vous pourrez déguster les deux en même temps, ce qui est plus pratiques 😉

Tout comme la dinde, veuillez à bien remettre du jus de cuisson et de l’eau si une trop grande partie s’évapore en cours de cuisson.

 

Remerciements :

Merci – Concept Store : pour la vaisselle et le linge de table,

Comme-a-la-boucherie.com : pour nous avoir fourni une magnifique dinde succulente,

Picard : pour tout le reste du repas,

Sirop Monin pour le sirop spice Pumpkin,

Pierre, un menuisier au grand coeur qui nous a prêté les chaises

 

Written By
More from Amelia Nymphea

Tote Bags a customiser by Miss Etc

Miss Etc, Sabine,  pour ceux qui ne la connaitraient pas, (et ça...
Read More

22 Comments

  • C’est superbe du début à la fin, lu et relu et re relu, des amis, une famille ue j’ai trouvé avec vous merci d’être la, merci de tout l’honneur que vous nous faites ici, une immense surprise c’est certain. merci à tous les deux du soutien sans faille. On vous aime fort ici.

  • Je commente rarement les articles car j’ai souvent l’impression de dire des choses inutiles.. mais ton article m’a beaucoup émue. Je suis ce genre de fille qui a tendance à voir le verre à moitié vide parfois.. tes mots sont si justes, tes photos si belles, merci ❤️

    • Merci beaucoup Nathalie de nous avoir écrit ! je t’en suis très reconnaissante et tes mots font chaud au coeur ! J’ai un peu l’impression d’être un gourou du bonheur en relisant l’article mais finalement c’est vrai les jolis mots font sourire comme ton joli commentaire. Et crois moi au fur et à mesure le verre se remplit !

  • Dès que je sais qu’un nouvelle article est sur votre blog, tout de suite je deviens une impatiente et je me depeche pour venir le lire car je sais toujours qu’il m’amenera ailleurs que dans ma petite chambre et qu’il me fera ressentir plein de choses et c’est ce que j’aime chez vous.
    L’amour que tu donnes aux gens et que tu leurs dis et les remerciements aussi ça me rappelle ce que faisait ma maman et ce qu’elle m’a appris et que j’essaie de faire aussi en son souvenir même si parfois c’est difficile et je me sens pas comprise mais je continue de mon mieux quand même car savoir que des gens comme toi et Paul vous existez ca me donne du courage et de la force pour continuer comme cela.
    Toutes tes phrases sont si belle quand tu parles et les photos et la video de la soirée sont trop bien et jolie aussi et j’aime trop et tu n’es pas niaise Amélia de penser comme tu penses et moi aussi je pense ça dans mon petit coeur et j’essaie de le partager du mieux à tout le monde et à vous aussi en espérant que je puisse être un peu utile des fois au bonheur de tout le monde et pouvoir arriver à vous dire merci autant que vale ce que vous m’apporter, alors merci beaucoup beaucoup beaucoup aussi à tous les deux pour tout ce que vous faites tout le temps pour les autres et pour moi parce que vous m’apportez beaucoup de choses
    Et aussi pour la dinde je ne savais pas ca existait des aussi grosses et 4h à attendre ca a dû être dur car elle a l’air trop trop trop bonne et je crois j’aurais sauté sur le gateau trop bon avant car je suis gourmande

  • Quelle magnifique vidéo et article, j’ai tout aimé et je suis sobre dans mes mots!!! j’aime beaucoup Ophélie aussi alors c’est un ravissement de la voir ici et de vous voir si liée, la vidéo est formidable, la musique d’ailleurs aussi , quelle en est le titre s’il te plait et Amélia je souhaitais savoir la marque de ton haut aussi décolleté dans le dos, je le trouve sublime, merci pour ce magnifique partage, belle soirée à vous. Je vous embrasse.

  • Merci à toi pour ta générosité débordante. Tu es si rayonnante, c’est Genial si tu arrives Enfin à ouvrir les yeux et voir VRAIMENT ce que tu es… En tous cas compte sur moi pour Continuer à te contredire quand tu trouves toutes tes photos nulles…
    En parlant de photos les photos de cet article sont (encore) sublimes ! Ça donne envie de se téléporter dans votre cocon.
    Gros bisous

  • Coucou Amélia et Paul,
    dès que j’ai vu la photo Instagram annonçant ce nouvel article j’ai vite été le voir puis je me suis dit qu’il fallait que je trouve un petit moment au calme pour le lire et le savourer. Et c’est ce que je viens de faire après une journée pas aussi sympa que je l’aurais espéré … Que tes mots m’ont fait du bien, de la douceur et beaucoup d’amour, on devrait tous voir les choses de cette façon. Et pourtant j’ai encore beaucoup de travail à ce niveau … Alors MERCI Amélia pour ces mots toujours justes et émouvant et MERCI Paul pour ces photos qui ont parfaitement traduit l’esprit de cet article ! Maintenant je vais aller allumer quelques bougies, me préparer un repas réconfortant et me poser tranquillement … Et non Amélia tu n’es pas niaise de penser tout ça, mon copain lirait ton article il dirait que tu as tout compris 🙂
    Je vous envoie des bisous
    Belle soirée

  • Bravo pour ce superbe repas Amélie (et Paul bien sûr). J’ai toujours beaucoup de plaisir à lire tes articles, surtout tes « réceptions ». Ravie que tu sois tombée amoureuse de l’automne, c’est une saison merveilleuse avec beaucoup d’occasions pour recevoir ses amis (Halloween, Thanksgiving) et apprécier la beauté de la nature. J’ai beaucoup aimé ton Halloween aussi 😉 Je suis moi même passionnée de fêtes saisonnière. Hâte de voir des articles sur noël, si jamais tu en fait 😉

  • Il n’y a rien à rajouter de plus.
    Je prends bien note en cette période si difficile pour moi.
    Ton blog est magnifique et vraiment singulier, continue comme cela! C’est un vrai plaisir pour les yeux et pour le coeur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *