Chroniques littéraires: Joël Dicker

Dans cet article, nous allons vous présenter deux romans que l’on a adoré, et qu’on voulait absolument vous faire découvrir ! On commence avec Ines et La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert puis Marianne et Le Livre des Baltimore !

La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert

Le résumé

Voici le résumé du roman, détaillé sur la quatrième de couverture de l’édition Livre de Poche :

” A la fin de l’été 1975, à Aurora, dans le New Hampshire, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, disparaît dans des conditions mystérieuses. 

Au printemps 2008, à New York, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur. Dans l’espoir de retrouver l’inspiration, il décide de se rendre à Aurora, auprès de son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays. 

C’est peu après le retour de Marcus à New York que tout bascule: le cadavre de Nola Kellergan est retrouvé dans la propriété de Harry Quebert. Celui-ci, accusé du meurtre de la jeune femme, est immédiatement arrêté par la police. 

Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener sa propre enquête. Il est rapidement dépassé par les événements: l’enquête s’enlise et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions: Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé à Aurora durant l’été 1975? Et comment écrit-on un roman à succès ? ” 

Mon avis

J’ai ADORÉ ce roman de 855 pages que j’ai dévoré en trois ou quatre jours à peine. Je ne m’attendais vraiment pas à être tenue en haleine du début à la fin, et je vous promets que ce n’est pas le genre de roman policier où l’on peut deviner la fin au bout de seulement quelques chapitres ! Je suis passée par toutes les émotions possibles, en envisageant tous les personnages comme des suspects potentiels, et la fin m’a laissée bouche bée ! Joël Dicker a vraiment su rendre ce livre intriguant, complet et en a fait un vrai “page turner”. Ce que j’ai aimé, c’est que l’on a l’impression de suivre l’écriture de ce livre au fur et à mesure, et que nous partageons toutes les pensées de Marcus, ainsi que ses erreurs lors de son enquête. 

Je ne peux que vous conseiller ce livre, qui a en plus l’avantage de ne pas coûter cher en format poche, puisqu’il est à 9.90€. Pour autant de pages, je pense que vous serez d’accord avec moi, ça vaut le coup! Le mieux, c’est que l’on ne s’en lasse pas! Ce roman est admirablement bien écrit, dans une langue simple mais pas simpliste, et l’on n’a pas l’impression que l’auteur écrit pour se faire mousser, comme c’est parfois le cas d’écrivains à succès. Je n’ai qu’une hâte: filer à la bibliothèque ou dans une librairie à la fin du confinement pour lire les autres romans de Joël Dicker !

 

La série

La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert a connu un tel succès, après avoir obtenu le prix Goncourt des lycéens en 2012, ainsi que le Grand Prix du roman de l’Académie française, que le roman a été adapté aux Etats-Unis en série, disponible sur TF1 VOD désormais, où vous pouvez payer les épisodes un par un ou bien la saison entière. 

Cette série, dont je n’ai pour l’instant vu que 2 épisodes, a l’air de très bien coller à l’ambiance du livre, à l’avancé des événements et à la trame. 

Sortie en 2012, la série met en scène Patrick Dempsey (le docteur Mamour de Grey’s Anatomy),  dans le rôle de Harry Quebert, Ben Schnetzer dans le rôle de Marcus et Kristine Froseth dans le rôle de Nola. Je trouve que le choix des acteurs est excellent, même si j’imaginais Marcus différemment ! Elle a été réalisée par le français Jean-Jacques Annaud et compte 10 épisodes de 55 minutes. 

De quoi occuper vos journées de confinement, non ? 

Le feuilleton radio

Dans l’émission “Le Feuilleton”, France Culture a dédié 10 épisodes de 24 minutes en format audio à ce livre, pour les plus curieux.ses qui n’en auraient pas assez. 

J’espère vous avoir donné envie de lire ce roman ! Si vous l’avez lu, n’hésitez pas à nous donner votre avis !

 

 

 

.

Le Livre des Baltimore

Un autre roman impossible à lâcher, encore un pavé terminé en quelques jours. Le suisse Joël Dicker est très fort (en plus d’être mignon, non?)

Le résumé

Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.
Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey.
Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.
Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012 il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman.
Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

Mon avis

Sans surprise aucune, j’ai adoré. Ici, ce n’est pas vraiment un polar, où l’on cherche à savoir qui est le meurtrier, mais la logique est la même, les personnages sont les mêmes puisqu’on retrouve Marcus Goldman, l’écrivain.

Il s’est passé quelque chose, il y a quelque temps, qui a bouleversé les personnages jusque dans le présent. Toujours aussi talentueux, il est impossible de deviner ou de voir venir la chute, même si on est imaginatifs ou perspicace.

Un thème récurrent, les problèmes d’écritures ou d’inspiration chez les écrivains, puisque le personnage principal est auteur (comme dans l’Affaire Henri Quebert). 

Je n’ai pas lu le grand succès de Dicker, mais j’ai hâte de retrouver son univers et ses intrigues excellentes. 

Tout comme Ines, je ne peux que vous conseiller de découvrir (ou redécouvrir) cet auteur talentueux. 

Bien à vous, 

 

Ines @pimp_it_up.off et Marianne @marianne_oy

More from Mission Nymphea

Les chroniques littéraires du lundi (6)

” Signé Poète X “ Titre : SIGNÉ POÈTE X Titre original : The Poet...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.